jeux Olympiques, sécurité Civile, char US Army

Char, Covid-19, jeux olympiques, Martinique, Sécurité Civile, SSA, US ARMY -

Brèves DZ #14 : Résultats JO Tokyo, lutte Covid en Martinique, Sécurité civile en Grèce, char US sans pilote

de lecture - mots

Chaque semaine, nous vous proposons un rapide debriefing de l'actualité nationale et internationale des derniers jours en matière de Défense et de  Sécurité.  

Vous pouvez recevoir cet article directement par mail dans notre newsletter gratuite du lundi matin : inscrivez-vous en cliquant ici.

 

[Jeux Olympiques]

Nous faisons le point sur les médailles gagnées par l’Armée de Champions entre le 31 juillet et le 6 août. Sur l’épreuve de triathlon mixte, le brigadier Dorian Coninx remporte le bronze avec son équipe composée de Léonie Periault, Vincent Luis et Cassandre Beaugrand. Sur l’eau, le second-maître Charline Picon et le quartier-maître de 1ere classe Tomas Goyard décrochent tous les deux l’argent en voile RS :X, chacun dans leur catégorie. L’hymne français a retenti sur l’épreuve de judo par équipe mixte, grâce à l’adjudant Clarisse Agbegnenou, le soldat Margaux Pinot ainsi que Teddy Riner, Axel Clerget, Guillaume Chaine et Romane Dicko. Une autre équipe décroche également une médaille, celle-ci d’argent : le maréchal des logis Manon Brunet, Cécilia Berderx Charlotte Lembrach et Sara Balzer prennent la deuxième place en escrime au sabre par équipe femme. Au fleuret par équipe, le maréchal des logis Maxime Pauty, le caporal Enzo Lefort, Julien Mertine et Erwann Le Pechoux remportent la médaille d’or. L’or également pour le maréchal des logis Jean Quiquampoix sur l’épreuve de tir au pistolet rapide 25m. Le soldat Sébastien Vigier de son côté remporte le bronze en cyclisme sur piste dans l’épreuve de vitesse, en équipe homme avec Rayan Helal et Florian Grengbo. Enfin, en voile dériveur double 470 femmes, le quartier-maître Camille Lecointre décroche aussi le bronze avec Aloïse Retornaz.

 

[Service de Santé des Armées]

Face à l’explosion de cas Covid au Centre Hospitalier Universitaire de Martinique, des renforts militaires sont arrivés le soir du 2 août afin de renforcer les équipes médicales fortement éprouvées. Un premier vol d’A 400M Atlas en provenance de la base aérienne d’Orléans a amené 32 militaires (28 du service de santé des Armées et huit du régiment médical de l’armée de Terre) ainsi que du matériel. Parmi celui-ci, un module de réanimation permettant l’installation de dix lits de réanimation. Un second vol le 7 août transportera le reste des spécialistes médicaux des armées.

 

[International]

De violents incendies ravagent la Grèce depuis le début du mois, favorisés par un vent fort et des broussailles asséchées par la canicule. Plus de 150 départs de feu ont été comptabilisés jeudi 5 août à travers le pays, et le premier ministre Kyriakos Mitsotakis déplore une « situation extrêmement critique ». 450 pompiers grecs et de nombreux moyens aériens et terrestres sont déployés pour tenter de contenir et éteindre ces incendies, dont certains menacent la capitale. Plusieurs nations européennes ont envoyé de l’aide à la Grèce cette semaine : 40 militaires français de la Sécurité civile avec huit tonnes de matériel s’y sont rendus jeudi, 40 pompiers les ont rejoints avec deux Canadair français, trois hélicoptères suisses. Dans quelques jour, des renforts chypriotes et suédois sont aussi attendus pour tenter de maîtriser ce sinistre.

 

[International]

L’armée américaine a réalisé le premier essai de pilotage à distance de son char Ripsaw M5. Ce blindé construit par la société Textron est armé d’un canon de 30mm. Il inclut déjà une intelligence artificielle capable de détecter et d’identifier des objets alentours et peut être équipé de divers modules (détection NRBC, systèmes de de guerre électronique, fumigènes…) Ses équipements lui permettront d’effectuer diverses missions de surveillance, de détection, de reconnaissance, de déminage ou de neutralisation. L’objectif est de développer davantage l’autonomie du Ripsaw afin de réduire voire éliminer les risques encourus par les militaires.


Laissez un commentaire