Rafale, armée de l'Air et de l'Espace, H160, Gendarmerie nationale, Police nationale, Antilles, DTPN

Brèves DZ #37 : Incident diplomatique au Mali, exercice Shikra, livraison Rafale en Grèce, organisation de la police dans les DOM-TOM, nouvel hélicoptère gendarmerie

de lecture - mots

Chaque semaine, nous vous proposons un rapide debriefing de l'actualité nationale et internationale des derniers jours en matière de Défense et de Sécurité. Vous pouvez recevoir cet article directement par mail dans notre newsletter gratuite du lundi matin : inscrivez-vous en cliquant ici.

 

[Mali]

Le 10 janvier, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (Cédéao) a fermé ses frontières terrestres et aériennes avec le Mali, en réponse au refus de son gouvernement provisoire d'organiser des élections, promises pour février prochain. Le Mali a répliqué en adoptant la même mesure restrictive auprès des pays voisins. Si les forces armées françaises opérant à Barkhane ne devaient pas être concernées par ce dispositif, elles ont pourtant été accusées d'enfreindre l'interdiction de survol par l'agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar. Le représentant de l'agence au Mali assuré qu'un A400M Atlas de l'armée de l'Air et de l'Espace a effectué un vol aller-retour entre Gao et Abidjan, appuyé par le contrôleur de service qui a fait part d'un "avion français inconnu"... mais dont il était tout de même capable de donner l'immatriculation, le type ou encore le numéro de vol. L'avion de transport tactique a été contacté par les contrôleurs, avant de couper le contact et poursuivre son vol. Le ministère des Armées n'a pour le moment fait aucune déclaration.

 

[Armée de l'Air et de l'Espace]

Depuis le 5 janvier et jusqu'au 2 février, l'armée de l'Air et de l'Espace organise la mission Shikra, composée de différentes phases aux objectifs tant opérationnel que d'entraînement ou de démonstration de puissance. Deux raids aériens sont partis de France dans le but de démontrer la capacité des forces aériennes stratégiques à projeter loin et vite leurs avions de chasse assurant la dissuasion nucléaire. Ainsi, deux Rafale ont accompli le raid Marathon en parcourant plus de 8800km jusqu'à La Reunion. Deux autres, accompagnés de Mirage 2000-D et 2000-5, ont quant à eux volé pour le raid Minotaure sur plus de 5000km jusqu'à Djibouti. Ces équipages étaient soutenus par les avions de ravitaillement MRTT Phénix, capables de ravitailler deux chasseurs simultanément. "Shikra" se poursuit actuellement avec l'exercice "Khamsin" au sein des FFDj, les forces françaises stationnées à Djibouti. L'objectif est d'entraîner les équipages aux opérations interarmées de haute intensité dans un environnement maritime et désertique. Enfin, une escale valorisée se déroulera en Egypte afin de renforcer les liens stratégiques entre les deux nations, notamment en termes de coopération militaire et d'interopérabilité.

 

[Industrie]

Le 25 janvier 2021, la Grèce signait une commande avec Dassault Aviation de 18 Rafales, dont douze d’occasion, prélevés sur le parc français. Moins d’une année après la signature, les six premiers appareils sont attendus dès la semaine prochaine sur la base aérienne de Tanagra au Nord d’Athènes au sein de la 114e escadre de combat. Le contrat de 2,4 milliards d’euros permettait à la Grèce d’obtenir des avions d’occasion mais livrés au standard plus moderne F3R. Sur cette lancée, le Premier ministre Grec a annoncé en septembre dernier la commande de six appareils supplémentaires. Cette décision du renforcement et de la modernisation des capacité aériennes helléniques remonte à septembre 2020 lorsque la Turquie avait engagé des explorations gazières dans des zones maritimes disputées entre la Turquie d'une part, et la Grèce et Chypre d'autre part. La France était alors intervenue sur demande du gouvernement Grec en envoyant des Rafale et des navires de guerre dans le secteur. La mission principale des nouveaux chasseurs Grecs sera donc d'assurer l'intégrité territoriale de la Grèce, notamment dans les îles méditerranéennes.

 

[Gendarmerie nationale]

Après les armées, c’est au tour de la Gendarmerie nationale d’être sur la liste des commandes du dernier né des appareils d'Airbus Helicopters. La direction générale de l’armement vient de signer une commande de dix hélicoptères H 160 pour le compte du ministère de l’Intérieur. Destinés à remplacer les écureuils, en service depuis près de quarante ans, ces nouvelles machines vont  permettre aux gendarmes de disposer d’appareils moderne avec un capacité d’emport multipliée par deux (soit douze personnes), un système d’imagerie infrarouge, d’un treuil et de performances largement supérieurs en terme d’autonomie et de vitesse. Les premières livraisons doivent êtres effectuées pour 2024, le ministère souhaitant que les effectifs soient formés pour les Jeux olympiques qui auront lieu à Paris la même année.

 

[Police nationale]

Depuis le 1er janvier les différents services de police de la Réunion, Polynésie, Guadeloupe et Martinique sont désormais regroupés au sein d’une même entité : La DTPN pour direction territoriale de la police nationale. Autrefois dépendantes chacunes de directeurs dédiés, les services de la voie publique, judiciaires, d’investigations, de la police au frontière du renseignement territorial ou encore des fonctions supports sont désormais sous une tutelle unique.

“Cette organisation de la territorialité vient répondre à des besoins clairement identifiés. D’abord, la nécessité d’optimiser et de fluidifier la coordination opérationnelle de la police en favorisant les liens inter services, selon une logique de métier et non de direction d’emploi. Ensuite, unifier le commandement afin d’améliorer l’efficacité de la gouvernance territoriale, le Directeur Territorial de la Police Nationale étant directement placé sous l’autorité hiérarchique du Directeur Général de la police nationale. Pour finir, afficher une « entité police nationale » destinée à améliorer la lisibilité de son fonctionnement pour la population et les partenaires”, a déclaré un des porte-parole de la Police nationale sur Twitter. 

 

Pour vous abonner à notre magazine, recevoir dès à présent le prochain numéro de Défense Zone, accéder à des contenus exclusifs, bénéficier des offres matériels et équipements de nos partenaires, cliquez directement sur l'image ci-dessous 

Abonnement Défense Zone Premium