Brèves DZ #30 : Salon cynophile, espace, extrémisme, opération Sirli, GIGN Guadeloupe

cyno, Espace, Extrémistes, GIGN Guadeloupe, Sirli -

Brèves DZ #30 : Salon cynophile, espace, extrémisme, opération Sirli, GIGN Guadeloupe

de lecture - mots

Chaque semaine, nous vous proposons un rapide debriefing de l'actualité nationale et internationale des derniers jours en matière de Défense et de Sécurité. Vous pouvez recevoir cet article directement par mail dans notre newsletter gratuite du lundi matin : inscrivez-vous en cliquant ici.

 

[Salon]

CYNO-OPS , le séminaire genevois des unités K9, s’est déroulé ces 25 et 26 novembre à Archamps, à la frontière franco-suisse, et a réuni cette année près de 270 exposants, invités et visiteurs. Le salon créé par deux maîtres-chiens de la gendarmerie dépasse aujourd’hui le cadre national, puisque des délégations suisse, italienne, allemande, belge et canadienne étaient présentes. Les conférences dispensées sur les deux jours ont traité des sujets variés, mais toujours liés ou adaptables au domaine cynotechnique : analyse de ce qu’est une molécule odorante, présentation du projet Arcane pour les sauts opérationnels, le commando Kieffer au sein de la Force maritime des fusilliers marins et commandos, éthologie au service de la cynotechnie, explication par Nosaïs de la méthode de détection du covid par les chiens et enfin description du « dirigement » par le GIGN. Ces deux derniers sujets ont été appuyés par des démonstrations, de l’équipe Nosaïs d’une part, et opérateur du GIGN d’autre part. Côté exposants, la diversité était aussi de mise, avec du textile, accessoires, patch pour le maître-chien, et de l’alimentation, équipements et innovations technologiques pour le chien. Jeudi soir, le Général Laurent Tavel, commandant la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes, le Colonel Benoît Tonnany, commandant le groupe de Haute-Savoie, M. Alain Espinasse, Préfet de Haute-Savoie, et Mme Anne Riesen, maire d’Archamps, ont visité le salon et ont pu assister à la présentation de la spécialité « dirigement » du GIGN.

 

[Espace]

Il y a deux ans, le chef d’état-major de l’armée de l’Air et de l’Espace prévoyait déjà l’importance que le domaine spatial prendrait dans les années à venir, évoquant le drone X-37B pouvant rester en orbite plusieurs mois. Ce sujet revient sur la table, avec notamment l’entreprise française Dassault Aviation qui étudie sur le projet d’avion spatial. « Qui contrôle l’espace, contrôlera ce qu’il y a en-dessous », avait affirmé Eric Trappier, PDG du groupe, en 2018. Aujourd’hui, la Direction générale de l’armement s’est rapprochée de Dassault afin d’évaluer les enjeux futurs, et préparer « l’avenir dans les domaines techniques et opérationnels. » Deux autres sociétés participent aux discussions. Cailabs a développé une technologie décuplant les performances dans certains domaines de la Défense comme les communications. Unseenlabs quant à elle est spécialiste de l’interception des signaux radiofréquences depuis l’espace.

 

[Sécurité intérieure]

En début de semaine, deux hommes ont été interpellé après avoir refusé un contrôle et percuté le véhicule des douaniers. Des armes ont été trouvées dans leur coffre, ce qui a incité les forces de l’ordre à réaliser une perquisition à leur domicile. Dominique Puechmaille, procureur d’Evreux a confirmé la découverte « d’un arsenal, de beaucoup de munitions et des objets avec des croix gammées. » En effet, les policiers ont trouvé 130 armes dont des fusils d’assaut AK-47, des armes de poing et des fusils à pompe, 200kg de munitions, des grenades ainsi que cinq cartouches de 20mm utilisées pour les mitrailleuses d’avion. Les deux hommes, dont l’un est militaire, étaient déjà suivis par les renseignements pour leur adhésion à la mouvance d’extrême-droite, et détenaient chez eux des objets de propagande néonazie.

 

[Direction du renseignement militaire]

Le média « Disclose » a récemment révélé l’utilisation par l’Egypte de renseignement français afin d’éliminer des civils soupçonnés de faire de la contrebande. Au cœur de cette affaire, l’opération Sirli menée par la France en 2016. D’après l’enquête du média, cette année-là, quatre militaires et six agents privés ex-militaires, composent l’équipe envoyée secrètement dans le désert égyptien. Leur mission est de repérer de potentiels terroristes provenant de la Libye voisine. Ils disposent pour cela des moyens de la société CAE Aviation, notamment un avion léger de surveillance et de reconnaissance. Cependant, les opérateurs sur place se rendent compte que les informations récoltées sont utilisées par le gouvernement égyptien à d’autres fins, et avertissent même de bavure sur le terrain. Ainsi, une note du 23 novembre 2017 décrit un manque de moyens pour confirmer les renseignements obtenus, et une frappe aérienne meurtrière malgré l’identification incertaine du véhicule. Les dix agents avertissent leur hiérarchie, mais la mission se poursuit sur la même lignée. Face à ces accusations, le ministère des Armées a fait savoir qu’une enquête a été ouverte afin de vérifier les informations émises par « Disclose » et faire la lumière sur cette affaire.

 

[Forces de l’ordre]

En Guadeloupe, l’obligation vaccinale et le pass sanitaire ont provoqué des tensions entraînant des actes de violence. En effet depuis le milieu du mois, la grève générale qui paralyse l’archipel s’est radicalisée avec des barrages enflammés, des cas de pillage et même des tirs à balles réelles sur les forces de l’ordre. En réponse à ces émeutes, le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a voulu envoyer un message de fermeté en déployant une cinquantaine de membres du RAID et du GIGN, les. Ces effectifs des unités d’élite de la police et de la gendarmerie viennent s’ajouter aux 2 200 forces de l’ordre déjà présentes. Les tensions ne sont toutefois pas endiguées et restent fortes en cette fin de semaine.

 

Pour vous abonner à notre magazine, recevoir les numéros papier, accéder à des contenus exclusifs, bénéficier des offres matériels et équipements de nos partenaires, cliquez directement sur l'image ci-dessous 

 

Abonnement Défense Zone