Hubert Germain, MDL Quelin, NH 90 Australie

Compagnon de la Libération, Exercice drapeau bleu Israël, Fardier 11e BP, gendarmerie nationale, MDL Quelin, NH 90 Australie, Sécurité -

Brèves DZ #24 : Compagnon de la Libération, décès Barkhane, exercice Israel, export armement, Alpine gendarmerie

de lecture - mots

Chaque semaine, nous vous proposons un rapide debriefing de l'actualité nationale et internationale des derniers jours en matière de Défense et de Sécurité. Vous pouvez recevoir cet article directement par mail dans notre newsletter gratuite du lundi matin : inscrivez-vous en cliquant ici.

 

[France]

Mardi 12 octobre, à l'Hôtel national des Invalides, s’est éteint le dernier Compagnon de la Libération : Hubert Germain à l’âge de 101 ans.

Ce fils de général promu à un bel avenir d’officier de marine décide finalement de tout abandonner au début de la guerre pour rejoindre les forces françaises libres en juin 1940. 

Après une première participation à la campagne de Syrie et une formation d’officier, il rejoint la 13e demi-brigade de la Légion étrangère. Avec elle, il participe à la bataille de Bir-Hakeim en 1942 comme chef de section antichar. 

On le retrouve ensuite pendant les combats d’El Alamein en Égypte en octobre 1942 puis en Tunisie en 1943. Blessé en Italie en mai 1944, il sera décoré de la croix de la libération par le général de Gaulle en juin 1944. Il participe au débarquement de Provence en août 1944 et à la libération de Toulon, de la vallée du Rhône et de Lyon. Il prend part ensuite aux campagnes des Vosges, d'Alsace et termine la guerre dans le sud des Alpes, au massif de l'Authion.

À l’issue de la guerre, il entame une carrière d’homme politique, comme maire de Saint Chéron (Essonne) puis comme chargé de mission auprès du ministre des armées Pierre Messmer. Élu député en 1968, il effectuera trois mandats à l’Assemblée nationale et occupera un poste de ministre des PTT puis de chargé des relations avec le parlement. Grand Croix de la Légion d'honneur, Compagnon de la Libération par décret du 20 novembre 1944, Croix de Guerre 39/45 avec palmes, Médaille de la Résistance avec rosette, Membre de l'Ordre de l'Empire britannique, Grand Croix de l'Ordre de Malte et de plusieurs décorations étrangères, Hubert Germain a reçu le grade de caporal-chef honoraire de la Légion étrangère en septembre 2021. Vendredi 15 octobre, dans la cour d’honneur des Invalides, le président de la République lui a rendu un hommage national. Il sera inhumé quelques jours plus tard dans la crypte du mont Valérien.


[Barkhane]

Le 12 octobre, sur la plateforme désert relais de Tombouctou, le maréchal des logis Adrien Quelin du 4e régiment de chasseurs de Gap a trouvé accidentellement la mort alors qu’il intervenait pour une opération de maintenance sur un véhicule. D’après les premiers éléments, la cabine du camion a basculé sur le sous-officier le blessant mortellement. Malgré la présence d’un médecin sur place et le déclenchement d’un avion d’évacuation sanitaire Casa nurse, le sous-officier n’a pu être réanimé. Le maréchal des logis Quelin avait 29 ans, il était célibataire et sans enfant, il est le 59e soldat français à perdre la vie au Sahel.


[International]

Il y a quelques jours, l’armée israélienne a annoncé le lancement de son exercice aérien international « Drapeau bleu ». Pour des raisons de sécurité, les dates exactes de l’exercice ne sont divulguées qu'au dernier moment, mais les premiers vols d’entraînements devraient débuter dès la semaine prochaine. Depuis 2013, tous les deux ans, Tsahal convie plusieurs pays pour s’entraîner conjointement sur plusieurs scénarios de combat. Cette année, les équipages devront travailler plus particulièrement sur « la gestion des menaces aériennes et sol-air et sur le vol sur une trajectoire inconnue, entre autres manœuvres ». Invitées de cette année, les forces italiennes, américaines, britanniques, allemandes, indiennes, grecques et françaises ont atterri le 6 octobre sur une base aérienne non précisée dans les communiqués officiels. Pour cette édition 2021, l’armée de l’Air et de l’Espace alignera plusieurs Rafale, selon des informations non officielles, ils proviendraient de la base aérienne de Saint-Dizier.


[Exportation]

Après les sous-marins, c’est au tour des hélicoptères NH 90 (MRH-90 Taipan, dans la nomenclature australienne) d'être en passe de remplacement par l’armée australienne au profit de matériels américains. Déjà en juillet 2020 la Royal Australian Navy avait fait part de plusieurs problèmes techniques sur l’hélicoptère européen construit par NHIndistries (dont fait partie Airbus Helicopters). L’été dernier, l’état-major australien avait même décidé l’interdiction de vol pour l’ensemble de la flotte en raison d’un problème du système d’assistance informatique de la maintenance des machines. Les marins quant à eux ont signalé à plusieurs reprises des problèmes de corrosion. Au total, 47 NH 90 ont été livrés (dont 6 pour la marine) pour un montant de 3,6 milliards de dollars australiens. La semaine dernière la commission américaine chargée  des ventes d’armes à l’étranger a émis une note pour recommander au congrès la vente de 12 hélicoptères MH-60R « Seahawk » (la Royal Australian navy en possède déjà 24 exemplaires) pour un montant de 985 millions de dollars environ.

Pour rappel, l’armée australienne a déjà émis la possibilité de remplacer ses 22 hélicoptères Tigre par des AH-64E Apache en raison d’un taux de disponibilité trop faible.



[Équipements]

Destinés aux forces spéciales et à la 11e brigade parachutiste, les premiers fardiers devraient équiper ces différentes unités dès 2022. Au total les armées ont commandé 300 fardiers et 172 remorques de ce véhicule construit par la société française UNAC (déjà détentrice des contrats du TNA et de l’EGAM, deux véhicules utilisés par le génie). Dès 2022 au moins une dizaine de fardiers devraient être opérationnels. Le peu d’exemplaires livrés est avant tout dû à l’arrêt des chaînes de montage pendant la crise sanitaire. 

Ce petit véhicule très rustique à près de 760 kg de charge utile (dont 370 pour la remorque). Il a la possibilité de tracter un mortier de 120mm ou 12 caisses d’obus. Cette configuration est directement tournée vers le 35e régiment d’artillerie parachutiste qui disposera ainsi d’un véhicule compact aérolargable ou aérotransportable. Ses dimensions très faibles permettent d’embarquer un exemplaire dans un NH 90, de cinq exemplaires dans un C130 et jusqu’à huit véhicules dans un C130J ou dans un A400M.


[Sécurité]

À Dunkerque, dans la nuit du 10 au 11 octobre, une dizaine d’assaillants armés sont montés à bord du cargo “Le Trudy” et ont pris en otage les membres de l’équipage. Le navire était immobilisé depuis le début du mois par les douanes, après la saisie de plus d’une tonne de cocaïne dissimulée dans la coque. C’est d’ailleurs probablement ce qu’étaient venus chercher les preneurs d'otages, avant de repartir bredouilles vers 5h du matin. “Bien organisés”, souligne le parquet, ils ont réussi à s’enfuir en traversant une seconde fois l’enceinte portuaire, pourtant très sécurisée. Le bateau provenait du Brésil, avait fait escale en Espagne, et continuait sa route vers la Belgique avant d’être interrompu et son équipage interpellé.


[Gendarmerie nationale]

Les équipes rapides d’intervention (ERI) de la gendarmerie nationale vont prochainement se doter d’Alpine A110 Pure. Ces nouveaux véhicules permettront “aux forces de l’ordre de procéder à des interventions sur autoroute, impliquant des voitures en infraction à haute vitesse, dans le cadre de missions de sécurité routière ou de police judiciaire”, précise le gouvernement. L’appel d’offres pour le remplaçant de la Mégane RS avait pourtant désigné en 2020 la Leon Cupra de l’espagnol Seat, ce qui n’avait pas manqué de faire polémique sur le choix d’un véhicule étranger. Un an plus tard, c’est donc un constructeur français qui remporte le marché. Un total de 26 Alpine, capable de passer de 0 à 100km/h en 4,5 secondes, ont été commandées, dont deux serviront à la formation pour l’intervention rapide.

 

Pour vous abonner à notre magazine, recevoir les numéros papier, accéder à des contenus exclusifs, bénéficier des offres matériels et équipements de nos partenaires, cliquez directement sur l'image ci-dessous 

Abonnement Défense Zone