legion etrangere beret vert

Tout savoir sur la Légion Étrangère

de lecture - mots

Institution unique au monde, la Légion étrangère est une unité prestigieuse intégrée à l’armée de Terre. Créée en 1831 par le roi Louis-Philippe pour permettre l’incorporation de soldat étranger, elle perpétue encore aujourd’hui cette tradition.

Depuis près de deux siècles, les légionnaires ont participé aux plus grandes batailles de l’armée française notamment au cours des deux guerres mondiales, mais aussi en Indochine, Algérie et plus récemment en Afghanistan ou en Afrique, notamment pour l’opération Barkhane au Sahel.

 

 

 

S'engager dans la Légion étrangère

Contrairement aux autres unités de l’armée de Terre, il est possible de s’engager à n’importe quel moment de l’année. Les candidats doivent êtres âgés de plus de 17 1/2 et de 39 ans maximum.

Pour s’engager, il faut impérativement se présenter dans un poste d’information (PILE) ou dans un centre de présélection (CP). Si aucun diplôme scolaire n’est exigé pour servir chez les bérets verts il faudra néanmoins passer par trois phases de présélection obligatoires avant de pouvoir prétendre partir en formation initiale à Castelnaudary.

Épreuves sportives pour intégrer la Légion étrangère

Dès son arrivée le jeune homme (il n’y a pas de femmes à la Légion étrangère) devra effectuer une série de trois tractions complètes.

Les jours suivants, chaque candidat effectue 25 mètres de natation (les non-nageurs sont exclus d’office) et un test de luc léger avec pour objectif palier 5 minimum ce qui correspond à 2 500 mètres de course en moins de 12 minutes.

Une fois les tests physiques passés, une série de tests psychotechniques ainsi que des entretiens avec des spécialistes du recrutement vont permettre de dresser le profil de la personne et son aptitude à servir dans l’armée de Terre et la Légion étrangère en particulier.

 

 legion etrangere sport

 

Qui sont les étrangers de la Légion ?

Comme son nom l’indique, la Légion étrangère est principalement constituée de soldats venant du monde entier (il y a eu plus de 140 nationalités différentes dans ses rangs).

Au gré des grands événements géopolitiques mondiaux, certains pays étaient plus représentés que d’autres. C’est pour cela que l’on a retrouvé beaucoup de légionnaires de nationalité allemande à la fin de la Deuxième Guerre mondiale et qu’aujourd’hui, depuis la chute du mur de Berlin en 1989, les militaires venant des pays de l’Est représentent près d’un tiers des effectifs.

En son sein pourtant on retrouve aussi des soldats français ou du moins francophones (16 % en comptant les Français, Belges et Québécois).

Comment s'engager quand on est Français ?

Les jeunes engagés de l’hexagone doivent s’engager « à titre étranger ». Au moment de la signature de contrat, ils prennent une nationalité (francophone) et peuvent choisir, ou nom, d’être sous identité déclarée.

Ce statut très particulier propre à la Légion étrangère  permet de changer de nom, mais impose des contraintes administratives et personnelles importantes. Après quelques mois, ou années, le légionnaire peut, s’il le souhaite, retrouver son identité d’origine, seulement quand il peut fournir les documents qui le prouvent. 

 

 legion etrangere

 

Les mythes de la Légion étrangère

Il existe une sorte de mythe autour de la personnalité des légionnaires. Le cinéma, les nombreux romans ont souvent prêté aux képis blancs un passé sulfureux. Si certains ne sont pas forcément des enfants de chœurs, les régiments ne sont pas une concentration d’anciens délinquants.

Cependant il n’est pas rare que certains souhaitent faire table rase de leur ancienne vie. La légion permet ce nouveau départ, mais ce n’est pas sans certaines conditions.

À l’incorporation le passé des candidats est passé au crible par les personnels de la division sécurité et protection de la Légion étrangère (DSP-LE). Ce bureau particulier est en contact permanent avec les services de police internationaux et peut vérifier l’identité ou le casier judiciaire des prétendants.

Pas de criminel à la Légion

Les personnes accusées de crimes de sangs ou de viol ne sont pas admises. Les consommateurs de drogue ne sont pas forcément les bienvenus, un test urinaire positif  à l’incorporation sera synonyme d’un arrêt brutal du circuit d’incorporation.

Forte d’un effectif de 9 000 hommes environ, la légion reste un gros recruteur dût au turn-over régulier. Un certain nombre arrêtent après leur premier contrat de cinq ans, nécessitant l’arrivée de nouveaux soldats.

En 2019 près de 5 000 candidats ce sont présentés dans les postes de recrutement de la légion, seul 1 245 d’entre eux ont pu coiffer le célèbre, et mythique, képi blanc 

 

legion etrangere kepis blanc

 

Les "classes" du légionnaire 

Une fois les étapes d’incorporation passées, le jeune légionnaire n’est pas encore affecté en unité opérationnelle. Il devra suivre les fameuses « classes ».

Pendant près de seize semaines il alternera les formations techniques et pratiques ainsi que de nombreuses marches dont celle dite « Au képi » qui lui donnera, après les quatre premières semaines, l’autorisation de porter le képi blanc.

Le salaire (solde) du béret vert

Dès son incorporation la solde sera d’environ 1 280 euros par mois et évoluera en fonction de son ancienneté de service et de son grade.

Cette solde est identique pour tous les militaires de l’armée de Terre, comme pour les durées de contrats qui dans un premier temps sont de cinq ans, renouvelables ensuite sur des périodes de six mois à cinq ans.

Comment quitter la Légion étrangère ?

La résiliation du contrat ne peut se faire que pendant la période probatoire et chaque légionnaire peut de lui-même choisir de ne pas le renouveler.

Malgré le côté sulfureux entretenu par les médias, les soldats qui constituent cette prestigieuse unité sont loin de l’image de mercenaires que certains voudraient leur donner.

Gout de l’aventure, attrait des armes ou déceptions amoureuses, chaque légionnaire se présente à la porte du régiment avec une histoire personnelle qu’il laisse dès le premier jour à la porte du quartier. 90 % d’entre eux ne connaissaient pas la France avant de s’engager et pourtant ils sont tous aujourd’hui au service du même drapeau.

 

 

Voir la Collection Photo "Légion étrangère"

Si vous voulez voir plus d’images dans cette thématique, rendez-vous dans la Collection Légion étrangère
 
legion etrangere

Laissez un commentaire