Brigade équestre, Police nationale, Essonne

brigade équestre, Essonne, Police nationale -

La brigade équestre de l'Essonne

de lecture - mots

Stationnés en bordure de l’ïle de loisir de Draveil, ils sont onze fonctionnaires de police à patrouiller chaque jour de l’année. À plus de trois mètres du sol, en selle sur leur impressionnante monture, ils assurent la sécurité sur la voie publique dans tout le département de l’Essonne, mais aussi des grands événements sur tout le territoire. Focus sur cette unité particulière de la police capable de mener de nombreuses opérations avec une parfaite maitrise d’un animal de plus de 800 kilos.

 Brigade équestre, Essonne, Police nationale, arme, chevaux

Ne lui dites jamais qu’elle fait de l’équitation en tenue de policier. Sylvie, brigadier-chef et responsable de la brigade équestre du 91, a surtout sa mission de police chevillée au corps ou plus précisément aux bottes. Si certains de ses attributs sont propres à tous les cavaliers, l’arme à la ceinture et le bandeau réfléchissant à l’arrière de son blouson ne laissent aucun doute sur sa fonction et la raison de sa présence à la brigade.

L’histoire entre l’homme et le cheval est aussi vieille que celle du monde. De tout temps l’animal a été utilisé à de nombreuses tâches : travailler la terre, transporter plus vite et plus loin et bien évidemment faire la guerre. Dans l’ère moderne, si les militaires ont petit à petit remplacé les chevaux par des véhicules blindés, la police s’est toujours intéressé à garder ce précieux auxiliaire. D’origine anglo-saxonne, elle apparaît en France en 1923....

 

Vous pouvez lire la suite dans le numéro 2 de Défense Zone en suivant ce lien 

 

Pour vous abonner à notre magazine, recevoir les numéros papier, accéder à des contenus exclusifs, bénéficier des offres matériels et équipements de nos partenaires, cliquez directement sur l'image ci-dessous 

DZ premium, abonnement, défense zone, magazine, armée, sécurité


Laissez un commentaire