Mission Jeanne d'Arc, PHA, Mistral, porte-hélicoptères amphibie, mer, bateaux

Dossier DZ 8 : Mission Jeanne d'Arc 2022 - part 2

de lecture - mots

Dans la première partie de ce dossier consacré à la mission Jeanne d'Arc 2022, nous avions apporté un éclairage sur la formation des officiers élèves à l'occasion de cette mission de longue durée. Ce deuxième volet est l'occasion de revenir sur les acteurs de Jeanne d'Arc 2022 : les élèves, les troupes embarquées et bien évidemment le porte-hélicoptères amphibie Mistral.

 

PHA Mistral : Le couteau Suisse de la Marine nationale

Avec ses 199 mètres de long, 32 de largeur et une capacité de 21 300 tonnes à pleine charge, le portehélicoptères amphibie “Mistral” est moins gros que le porte-avions Charles de Gaulle, mais n’en est pas moins imposant.

Mission Jeanne d'Arc 2022, PHA, porte-hélicoptères amphibie, Mistral

Ce “paquebot” comme certains le qualifient, tant sa stabilité permise par deux propulseurs d’étraves est grande, peut embarquer jusqu’à 650 soldats équipés, de nombreux véhicules terrestres (2650 m2 de hangars) et 16 hélicoptères lourds de type Caïman ou Tigre. La spécialité du navire étant la projection de forces amphibies et aéromobiles, il peut accueillir dans son radier plusieurs embarcations, notamment des chalands de transport de matériel ou des véhicules de débarquement à coussin d’air (LCAC)...

 

Les terriens de la mission Jeanne d'Arc 2022

Pour la première fois de son histoire, la mission Jeanne d’Arc a accueilli un détachement de soldats de l’armée de Terre tout au long de sa durée. Ce groupement tactique embarqué (GTE) était composé de 120 militaires provenant de trois unités (le 3e régiment d’infanterie de marine, le 6e régiment du génie et le 11e régiment d’artillerie de marine). Afin de mener à bien des manœuvres amphibies, plus particulièrement des débarquements depuis le PHA, 25 véhicules (dont 12 véhicules de l’avant blindés) ont également été amenés sur la traversée.

CTM, chaland de débarquement, armée de Terre, troupes de marine, fantassins, exercice, PHA, Mistral, porte-hélicoptères amhibie, manœuvres militaires, mission Jeanne d'Arc 2022

 

Pour en savoir plus

À l'occasion de la dernière étape de la mission Jeanne d'Arc, Défense Zone à eu la chance d'embarquer à bord du PHA Mistral. Ces quelques jours à bord ont été l'occasion de rencontrer les militaires pour qu'ils nous parlent de leur spécialité et de leur mission à bord. L'ensemble de ces témoignages est disponible sur notre espace premium.

 

 

Vous pouvez retrouver l'intégralité de cet article dans le numéro 8 de Défense Zone

Vous pouvez vous abonner à notre magazine et recevoir notre tout dernier numéro, accéder à des contenus exclusifs, bénéficier des offres matériels et équipements de nos partenaires.

Défense Zone premium


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés