Bleuet de France, Ecusson, treillis, Barkhane, OPEX

11 novembre, Bleuet de France, devoir de mémoire -

Pourquoi porte-t-on le bleuet les 8 mai et 11 novembre ?

de lecture - mots

Chaque 8 mai et 11 novembre, le bleuet est arboré comme symbole de solidarité envers les anciens combattants, les veufs et veuves de guerre, les pupilles de la nation, les victimes de guerre et de terrorisme, familles de militaires ou de policiers tués en service… DZ vous raconte l'origine de cette tradition, sa signification et la raison de sa réhabilitation. 

 Bleuet de France, commémoration, Marine nationale, marin, fusiller marin, écusson, insigne

 

L'origine du Bleuet de France

Le Bleuet de France est né après la Première Guerre mondiale. Ce conflit dévastateur a fait 10 millions de morts et plus de 20 millions de blessés et d'invalides.

 

Deux infirmières se mobilisent et créent le Bleuet de France 


La France doit l'initiative du Bleuet de France à deux femmes. À la fin de la Grande Guerre, Charlotte Malleterre, infirmière et fille du commandant de l'Hôtel national des Invalides et Suzanne Lenhardt, infirmière major, décident de créer un atelier pour les pensionnaires des Invalides. Ils y confectionnent des fleurs de Bleuet en tissu qu'ils vendent au public. Un projet qui leur permet de travailler, reprendre goût à la vie et gagner un peu d'argent. Le Bleuet de France est né. 

 

 

Dès 1935, tous les 11 novembre, jour de l'Armistice, les bleuets sont vendus dans toute la France. Et dès 1957, un second jour de collecte est créé. Ils sont ainsi vendus tous les 8 mai, date anniversaire de la capitulation de l'Allemagne nazie. La fleur bleue devient le symbole de l'insertion par le travail.

 

Le choix du bleuet

Le bleuet est choisi pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il rappelle la couleur de l'uniforme bleu horizon des jeunes recrues qui arrivent au combat en 1914. Les Poilus, qui portaient encore le pantalon rouge garance, les surnommaient alors "les bleuets" en raison de leur tenue. 

Bleuet de France, poilus, première guerre mondiale, bleuets

Le bleuet est aussi la fleur du souvenir, et avec le coquelicot, elle était la seule fleur sauvage à continuer de pousser sur les champs de bataille dévastés. Le bleu fait également partie des couleurs nationales. 

 

 

L'oeuvre nationale du Bleuet de France

Le bleuet est ainsi vendu tous les 8 mai et 11 novembre sur la voie publique par des bénévoles de l’Œuvre nationale du Bleuet de France. Depuis 1991, l’Œuvre nationale du Bleuet de France est placée sous l'autorité de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

ONAC-VG, anciens combattants, collecte de fond, bleuet de France

Les fonds récoltés servent au financement d'œuvres sociales. L'Œuvre soutient ainsi au quotidien les veuves et veufs de guerre, les pupilles de la Nation, les victimes de guerre et d'actes de terrorisme. Elle aide également les anciens combattants et finance des projets d'accompagnement et de reconstruction psychique et physique des blessés de guerre. Une boutique en ligne a ouvert en octobre 2020. 

 

 

Réhabilitation du bleuet en 2012

La tradition d'arborer le bleuet s'est un peu perdue pendant quelques années. Elle a été réhabilitée en 2012 par François Hollande qui le porte à la boutonnière lors des cérémonies commémoratives à l'Arc de triomphe le 8 mai 2012, au lendemain de son élection. 

François Hollande, Président de la république, bleuet de France, arc de Triomphe, cérémonie militaire

Ce retour de la tradition du bleuet est dû à une loi adoptée début 2012 sous la présidence de Nicolas Sarkozy qui fixe le 11 novembre comme la journée de commémoration de tous les morts pour la France (et non plus seulement ceux de la Grande Guerre). Le chef d'état-major des armées demande alors à tous les militaires de porter le bleuet lors des commémorations. 

 

 

Le bleuet de France en 2021

Le bleuet n'est pas seulement porté par le président et les militaires mais aussi par des civils, des joueurs de foot, des présentateurs télé… 

En novembre 2021, Thomas Pesquet, l'astronaute français, a lui aussi tenu à rendre hommage aux anciens combattants et victimes de guerre : 

Thomas pesquet, ISS, espace, station spatiale, bleuet de France, Ecusson

 

 Le monde du sport se mobilise également :

 

Ligue de fotball professionnelle, bleuet de France, twitter

 

 

Les Britanniques et les Belges ont aussi leur tradition

Au Royaume-Uni et dans les pays du Commonwealth (à l'exception de l'Australie qui arbore le romarin), le coquelicot est la fleur symbole des anciens combattants. Il est porté chaque 11 novembre. En Belgique, la pâquerette a été choisie comme symbole même si le coquelicot a tendance à prendre le dessus. 

Reine d'Angleterre, poppies, 11 novembre

 

 

Pour vous abonner à notre magazine, recevoir les numéros papier, accéder à des contenus exclusifs, bénéficier des offres matériels et équipements de nos partenaires, cliquez directement sur l'image ci-dessous 

Abonnement Défense Zone


Laissez un commentaire