médailles olympiques, SNLE chinois, incident diplomatique, général Barkhane

Barkhane, Chine, diplomatie, Guinée Équatoriale, jeux olympiques -

Brèves DZ #13 : Médaillés Olympiques, armement nucléaire chinois, incident diplomatique Guinée équatoriale, nouveau général Barkhane

de lecture - mots

Chaque semaine, nous vous proposons un rapide debriefing de l'actualité nationale et internationale des derniers jours en matière de Défense et de  Sécurité.  

Vous pouvez recevoir cet article directement par mail dans notre newsletter gratuite du lundi matin : inscrivez-vous en cliquant ici.

 

[Jeux Olympiques]

Une semaine après le début des Jeux Olympiques, nous faisons le point sur les résultats des sportifs militaires appartenant à l’Armée de Champions. La première médaille française a été remportée le 26 juillet par la Maréchale des logis Manon Brunet grâce à sa troisième place en escrime au sabre. Le lendemain la médaille d’or en judo dans la catégorie moins de 63kg femme a été décrochée par l’adjudante Clarisse Agbegnenou, qui avait porté le drapeau tricolore lors de la cérémonie d’ouverture. Une deuxième médaille d’or s’est ajoutée le 28 juillet, grâce au Quartier-maître de 2e classe Hugo Boucheron et à son partenaire Matthieu Androdias qui ont franchi les premiers la ligne d’arrivée lors de l’épreuve d’aviron dans la catégorie deux de couple. Enfin, la soldat de 1ere classe Pauline Ranvier et la soldat Ysaora Thibus ont gagné l’argent en escrime, avec Anita Blaze et Astrid Guyard au fleuret féminin par équipe.

 

[International]

Alors que la stratégie de la Chine dans le domaine nucléaire se limitait à la « stricte suffisance » (dissuasion, défense, riposte plutôt qu’attaquer en premier), il semblerait que celle-ci évolue. L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm a ainsi estimé une augmentation de 20% du nombre d’armes nucléaires à disposition de Pékin. De plus, des images satellites ont révélé la construction de plusieurs dizaines de silos de lancement de missiles, dans différentes provinces : au moins 16 silos sur la base militaire Jilantai, 119 silos près de Yumen, une centaine de silos dans la province du Xinjiang. Leur nombre passerait de 25 actuellement à 250. La Chine renforce également ses moyens aériens avec le futur bombardier Xian H-20, ainsi que sa flotte navale avec des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins type 094, et prochainement de type 096 dont la capacité d’emport est doublée. Cette montée en puissance de la chine et « le développement rapide de sa dissuasion nucléaire soulève des questions », a réagi la ministre des Armées française, Florence Parly.

 

 [Diplomatie]

Ce mercredi 28 juillet, un hélicoptère des Eléments français au Gabon (FEG) s’est posé à l’aéroport de Bata en Guinée équatoriale, afin de se réapprovisionner en carburant. Depuis, l’aéronef et son équipage composé de six militaires français sont bloqués au sol. Si les problèmes de coordination sont réguliers avec l’aéroport, cette fois-ci est évoqué un atterrissage sans autorisation voire même une « opération d’espionnage et de provocation » selon la radio locale. L’immatriculation de l’hélicoptère diffère avec celui inscrit pour l’autorisation annuelle de se poser à Bata, et le chef d’état-major de la force aérienne équato-guinéenne traite ainsi cet évènement comme « une atteinte à la sécurité de l’Etat. » Cet incident diplomatique survient juste après le verdict de la Cour de cassation française qui a condamné Teodorin Obiang à 30 millions d’euros d’amende, ainsi que la saisie de ses biens et trois ans d’emprisonnement avec sursis, pour blanchiment d'abus de biens sociaux. Teodorin Obiang, qui n’est autre que le vice-président de la Guinée équatoriale, et fils de l’actuel chef d’Etat.

 

[Armée de Terre]

Le Général Laurent Michon a succédé au Général Marc Conruyt au poste de commandant de l’opération Barkhane. Après avoir intégré l’école militaire de Saint-Cyr en 1985, l’officier d’infanterie consacre une grande partie de sa carrière aux troupes de montagne et effectue de nombreuses opérations extérieures (Bosnie, Kosovo, Côte d’Ivoire, RCA…) Il commande le 7e bataillon de chasseurs alpins de 2007 à 2009, puis est affecté à l’état-major des armées. En 2016 il prend en charge le commandement des forces terrestres à Lille, et en 2018 se voit confier les écoles militaires et la base de défense de Draguignan. Entre 2019 et 2021 il est à la tête de la 3e Division de l’armée de Terre. Ce 28 juillet il prend le commandement de Barkhane, à un « moment essentiel », souligne la ministre des Armées, alors que le dispositif militaire français est remanié.


Laissez un commentaire